Número 34, janvier-février 2006
NANOSCIENCE ET NANOTECHNOLOGIE I >>Vesion française
 
         
 
 

Tribune de dèbat:

Nanoscience: manipulation à échelle atomique et moléculaire

L´invention de la microscopie de proximité a permis la manipulation individuelle des atomes et des molécules avec l´objectif de conformer des sytèmes fonctionnels nanométriques qui constituent le noyau de la nanoscience. Dans cet article nous présentons des exemples de manipulation atomiques, en partant de l´article pionnier de Eigler pour le Xe sur Ni et continuant avec des expériences récentes sur des superficies semiconductrices développées par des chercheurs qui proviennent du Laboratoire des Nouvelles Microspcopies. Finalement, nous montrons comment la création de certains défauts à travers irradiation avec Arr qui permet ajuster la conduction des nanotubes de carbonne métalliques.

Blanca Biel
Fernando Flores
Dpto. Física Teórica de la Materia Condensada
Universidad Autónoma de Madrid


Iván Brihuega
Pedro J. de Pablo
Julio Gómez-Herrero
Cristina Gómez-Navarro
José María Gómez-Rodrígue
Laboratorio de Nuevas Microscopías,
UDpto. Física de la Materia Condensada,
Universidad Autónoma de Madrid


Óscar Custance
Graduate School of Engineering, Osaka University

Nanophotonique: vers le controle sous-métrique de la lumière

La nanophototonique est la discipline scientifique technique qui a pour objet l´étude de la génération, control et détection de lumière à des échelles similaires ou mineures que sa propre longueur d´onde et l´étude de l´interaction avec la matière à l´échelle nanométrique. En particulier ses objectifs et défis plus importants ont à voir avec les phénomènes ou le champs de radiation electromagnétique ou la matière se trouvent confinés dans des dimensions de type nanométrique. Dans ce champs ont surgi avec force certaines aires de recherche tendentes à expliquer, prédire et appliquer ces phénomènes et entre eux nous mettons en évidence les cristaux photoniques, la magnéto-photonique et la plamonique.

Alvaro Blanco
Cefe López
Instituto de Ciencia de Materiales de Madrid (CSIC)

Antonio García-Martín
Gaspar Armelles
Instituto de Microelectrónica de Madrid (CSIC)

F.J. García Vidal
Departamento de Física Teórica de la Materia Condensada
Universidad Autónoma de Madrid


Nanognétisme

Dans ce travail les auteurs révisent les propriétés magnétiques des matériaux nanostructurés y, plus concrêtement, des nanoparticules. Ils décrivent comment les matériaux magnétiques changent notablement leurs propriétés lorsque leur dimension se réduit à quelques nanomètres. D´ autre part, du à leurs effets de taille, certains matériaux qui ne sont pas ferromagnétiques dans leur état massif passent à avoir un comportement typique de matétiaux férromagnétiques quand ils se trouvent en forme de nanoparticules. Finalement, les auteurs montrent quelques applications des nanoparticules magnétiques dans le champs de la biomédecine.

M. A. García
P. Marín
Instituto de Magnetismo Aplicado (RENFE-UCM-CSIC)
Depto. Física de Materiales
Universidad Complutense de Madrid.


J. M. González
Instituto de Magnetismo Aplicado (RENFE-UCM-CSIC)
Instituto de Ciencia de Materiales de Madrid
CSIC


P. Crespo
Instituto de Magnetismo Aplicado (RENFE-UCM-CSIC)
Depto. Física de Materiales
Universidad Complutense de Madrid.


A. Hernando
Instituto de Magnetismo Aplicado (RENFE-UCM-CSIC)
Depto. Física de Materiales
Universidad Complutense de Madrid.
Instituto de Ciencia de Materiales de Madrid
CSIC


Nanotechnologie en Espagne

Les nanosciences et les nanotechnologies sont de nouvelles lignes de recherché et de développement (R&D) dont l´objectif est le controle du comportement et la structure fondamentale de la matière au nivau atomique et moléculaire. Ces disciplines ouvrent les portes à la compréhention de nouveaux phénomènes et à la découverte de nouvelles propriétés susceptibles d´être utilisées à échelle macroscopique et microcospique. Les appliquations des nanotechnologies sont de plus en plus visibles et leurs impacts se laisseront sentir très prochainement dans la vie quotidienne. Cet article synthétise les principales conclusions atteintes dans l´étude “Nanotechnologies en Espagne”. Une étude qui décrit et analyse la situation actuelle de la nanotechnologie en Espagne.

Jaime Sánchez Páramo
Joaquín Alonso Andaluz
Fundación para el Conocimiento Madri+d

Portes Ouvertes:

Le potential de la Communauté de Madrid pour le développement des clusteres technologiques

Au cours de ces dix dernières années nous pouvons observer un croissant intérêt en ce qui concerne le concept de “cluster” et, plus concrètement, le concept de “cluster technologique” dans les débats de politique industrielle et de développement local. Cet intérêt c´est vu renforcé par le succès des expériences effectuées dans les différentes régions européennes et mondiales. Cet article présente une méthodologie afin d´identifier les clusters technologiques comme politique innovatrice de développement et promotion de l´activité économique d´une région. Cette méthodologie appliquée au cas concret de la Communauté de Madrid met en évidence que les avantages de la localisation, de la disponibilité de ressources, de connaissances et d´infrastructures ainsi que des réseaux d´appui de toute sorte présents dans le territoire de la Communauté, la qualifie pour stimuler le développement de certains clusters technologiques.

Isidro de Pablo López
Begoña Santos Urda
Yolanda Bueno Hernández
Fernando Borrajo
Francisco Pizarro
Grupo de Emprendizaje y Desarrollo Local
Universidad Autónoma de Madrid


Districts tecnolopolis et regions de la connaissance au Japon: changements organisaqtionnels dans kes zones métropolitaines

Si l´économie moderne est un mosaique de systèmes de production interdépendants, ces derniers se développent sur la base des économies d´aglomération et de transactions, stimulées par des actions et des institutions publiques qui implantent des politiques de science et technologie à échelle régionale ou nationale. Dans ce contexte de développement émergent de nouvelles zones pour la recherché et le développement technologique et innovateur qui dans ce nouveau processus d´industrialisation ont des caractéristiques particulières.
L´analyse de l´évolution de l´économie, de la technologie et de l´industrie ainsi que la transformation des zones urbaines depuis la ville centrale vers des zones moins urbaines savère une approche indispensable. Le concept de ville a deux aceptions, une temporelle et l´autre spatiale, à partir des relations que la ville maintient avec les autres zones sur lesquelles elle a une grande influence.
Cet article examine une zone technopolitaine du Japon par rapport à d´autres changements organisés dans de grandes zones métropolitaines, comme le cas de Chubu -zone de Nagoya- située au centre du Japon. Dans une première partie, nous traîtons l´importance de la science et de la technologie dans le nouveau développement. Ensuite, nous étudions les villes de la science et de la technologie avec leurs principales caractéristiques. Et, enfin, nous abordons les fonctions et rôles des technopolis japonaises. Les pages et les données qui suivent ont été prise sur place grâce aux séjours passés au Japon durant ces dernières années.

Julio César Ondategui
Dirección General de Universidades e Investigación
Comunidad de Madrid