Numéro 35, marche - avril 2006
NANOSCIENCE ET NANOTECHNOLOGIE II >>Vesion française
 
         
 
 

Tribune de dèbat:

Effets de la taille quantique et son importance pour la réactivité et la stabilté de nanostructures

A la base de la nanoscience se trouve le concept de que la matière montre de nouvelles propriétés si nous réduisons sa taille en dessous d´une certaine longueur critique. Derrière ce concept se trouve le fait que le renfermement électronique produit l´émergence d´un ensemble de nouveaux états quantiques discrets, appelés États de Puits Quantiques. dont l´occupation sequentielle par les électrons résulte que de nombreuses propriétés physiques oscilent avec la taille de l´objet. Ceci se connaît comme Effets de la Taille Quantique. Ici nous décrivons les effets de ce type en ce qui concerne la réactivité chimique et la stabilité de nanostructures.

Rodolfo Miranda
Laboratorio de Superficies
Departamento de Física de la Materia Condensada e Instituto Nicolás Cabrera
Universidad Autónoma de Madrid


Noanobiotechnologie: progrès de diagnostiques et térapeutiques

La Nanobiotechnologie, convergence entre la Nanotechnologie et la Nanobiotechnologie, est la branche de la Nanotechnologie qui se perfile comme celle qui aura le plus d´ ímpact dans le futur grâce à ses importantes impliquations, spécialement, de diagnostique et térapeutiques. La prompte détection de maladies (comme le cancer), son traitement précoce à niveau personnel et le suivit de l´évolution seront possible dans les prochaines années grâce à l´appliquation des outils nanobiotechnologiques qui sont actuellement en plein développement. Cet article preteñid donner une vision de ce que est la Nanobiotechnologie en general et la Nanomédecine en particulier, en montrant les progrès les plus importants dans ces champs qui pourraient donner lieu à de nouveaux systèmes de diagnostiques plus efficaces que les existants, ce qui permettrait une meilleure qualité de vie pour les citoyens.

Laura M. Lechuga
Grupo de Biosensores. Instituto de Microelectrónica de Madrid (IMM-CNM)
CSIC


Carlos Martínez-Alonso
Departamento de Inmunología y Oncología. Centro Nacional de Biotecnología (DIO-NB)
CSIC

Nanotechnologie et Économie

La science économique réserve l´analyse des nouvelles technologies au champs de la mesoéconomie (secteurs, térritoires, institutions). Cet article se concentre autour du secteur et aborde, en premier lieu, l´apportation espérée des nanotechnologies à la structure économique caractérisée par un modèle ouvert de Léontief; en segond lieu, il relie cette transformation structurelle à l´évolution des cycles économiques à long terme (Schumpeter), en associant le potentiel de la nanotechnologie au processus de convergente nano-bio-info-cogno (NBIC). Le texte conclu avec des propositions pour la politique scientifique et technologique dans ce champs.

Emilio Fontela
Universidad Antonio de Nebrija

Portes Ouvertes:

La troisième édition du Manuel d´ Oslo: Changements et impliquations. Une perspective de capital intellectuel

Le Manuel d´Oslo est la principale source internationnale qui regroupe les directrices pour la collecte et l´analyse d´informations relatives à l´innovation. Elle fait part de la dénominée “Famille Frascati” de l´OCDE et la troisième édition, publiée en Octobre 2005, a été actualisé afin d´inclure les progrès réalisés dans le champs de l´innovation. Une des principales raisons qui a impulsé l´actualisation a éte la nécéssité d´amplifier les directrices et recommendations. Par ailleurs, pour la première fois, le Manuel prends en compte l´innovation non technologique, qui a un poids important dans l´innovation totale de ce secteur.

M. Paloma Sánchez
Catedrática de Economía Aplicada
Universidad Autónoma de Madrid


Rocío Castrillo
Doctoranda en Gestión de la Innovación y Política Tecnológica
Ayudante de Investigación
Universidad Autónoma de Madrid


En appuyant la croissance de l´innovation: Amélioration du Crédit Fiscal a la R+D

L´Espagne offre dans l´actualité le cadre fiscal pour la R+D le plus favorable de l´OCDE. Le système de déductions fiscales sur la base imposable de l´Impôt sur les Sociétés, bien qu´il s´agit d´une structure relativement jeune et pour cela avec certaines difficultés de rodage.

Daniel de la Sota Rius
Director Dpto. Innovación y Nuevas Tecnologías
CEIM Confederación Empresarial de Madrid-CEOE